Notre histoire

Pourquoi le concours Un des Meilleurs Ouvriers de France ?

20 Juin 2019

convention avec le Royaume du Maroc

Jean-François GIRARDIN et Le Ministre du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Artisanat de l’Economie Sociale, Monsieur Mohammed SAJID, signant la convention à la Roche sur Yon

Jean-François GIRARDIN entretient depuis de nombreuses années des rapports avec le Maroc, au cours de ces différents déplacements il a pu constater la richesse de l’artisanat de ce beau pays et, paradoxalement les lacunes au niveau de la formation et de la promotion de l’apprentissage. C’est pourquoi il s’est proposé, par le billet d’un courrier à sa Majesté Mohammed VI, d’accompagner le pays dans la valorisation des jeunes talents et du savoir-faire local.

Le projet à immédiatement séduit le Roi qui a mandaté son Excellence l’Ambassadeur du Maroc de rencontrer la SnMOF. Suite à un premier rendez-vous, une délégation marocaine s’est rendue en France pour 2j de travail. A l’issue de ces réflexions, nous avons rédigé une convention d’accompagnement à l’organisation d’un concours d’apprentis pour le Maroc.

2019

XXVIème concours MOF : 197 lauréats

2018

Ouverture du concours MAF dans les DOM TOM

Polynésie Française, Guadeloupe, Martinique, et Ile de la Réunion. Lors de la cérémonie de remise des récompenses aux lauréats nationaux 2018, Madame Chrystelle LEHARTEL Ministre de l’Education de la Jeunesse et des Sport de la Polynésie avait fait le déplacement pour accompagner. Tevaihere TARA lauréate en coiffure du Lycée Professionnel de Mahina.

2017

Election de Jean-François Girardin MOF 1993 Cuisine Gastronomie au poste de Président national

2016

Création de la Société nationale des Meilleurs Apprentis de France

Créée sous la tutelle de la SnMOF, cette association entièrement dirigée par des Meilleurs Apprentis de France est destinée à accompagner les Meilleurs Apprentis de France, les fédérer et maintenir un lien pour suivre leurs parcours.

Pin’s MAF réalisé par Valentine CRAPET MAF 2016 Art du Bijou

2016

La SnMOF rassemble 1600 adhérents dans 236 métiers

Assemblée Générale, La Rochelle 2018

2016

Cérémonie MAF à la Sorbonne

Jusqu’alors la remise avait lieu au Sénat, cependant, le nombre de lauréat annuel se situant entre 300 et 350 chaque année, il était nécessaire de trouver une salle avec une plus grande capacité d’accueil.

Le grand amphithéâtre est une salle emblématique qui permet de faire le pont entre l’enseignement académique et l’enseignement professionnel, c’est aussi le lieu où sont récompensés les MOF.

2015

XXVème concours et exposition du travail, 225 lauréats

2014

Création de la nouvelle médaille MAF Par Bernard Gaillard, MOF 1972 modeleur céramiste

2011

XXIVème exposition nationale du travail à Clermont Ferrand, 233 lauréats

2008

Gérard RAPP MOF 1976 imprimeur est élu Président de la Société des MOF

2007

XXIIIème exposition nationale du travail à Lyon 246 lauréats

2004

XXIIème Exposition nationale du travail à Poitiers 298 lauréats

2003

les lauréats du concours Un des Meilleurs Apprentis de France sont récompensés au Sénat

Cette salle emblématique les accueillera chaque année jusqu’en 2014.

2001

Un décret du ministre de l’Education nationale classe le diplôme au niveau III de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation (BAC +2)

Sous l’impulsion de Jean-Luc MELENCHON alors délégué à l’enseignement professionnel.

2001

Le concours MAF devient national

Face au succès croissant du concours dans les départements et régions, le concours Un des Meilleurs Apprentis de France devient national. Chaque année, une ville différente accueil les finales nationales.

Parc des expositions de Albi pour les finales nationales du concours Un des Meilleurs Apprentis de France en 2016

2000

XXIème exposition nationale du travail à Strasbourg : 330 lauréats

1997

XXè Exposition du Travail à Lille : 320 lauréats

05 Juin 1995

Inauguration du Musée national des MOF à Bourges, parrainé par Joséphine CHAPLIN

Le musée des Meilleurs Ouvriers de France, est le fruit d'un partenariat de la Ville de Bourges et de la Société nationale des Meilleurs ouvriers de France (SnMOF). Unique et permanent, il s'installe au rez-de-chaussée de l'aile ancienne de l'Hôtel de Ville, face à la cathédrale Saint-Etienne, classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco en 1992. Le musée climatisé, prend place dans l'ancienne salle du conseil municipal, en plein cœur du secteur sauvegardé de la cité historique. On y accède par le porche situé au milieu du bâtiment historique, palais de l'Archevêché du XVIIe siècle créé par l'architecte Bullet. 

Les collections composées de dons et dépôts des Meilleurs Ouvriers de France sont formées de chefs d'œuvre, outils, archives, photographies, objets spécialement cédés ou faits par eux pour le musée.

1994

XIVème exposition du travail à Angers 355 lauréats

1991

XVIIIème exposition du travail à Grenoble 392 lauréats

1989

Olga Saurat, MOF 1972 Couture est élue présidente de la SnMOF

01 Oct 1985

Création du concours Un des Meilleurs Apprentis de France

par la section du Morbihan, à l’initiative de Paul LABOURIER MOF 1979 Chaudronnerie Inox. Le concours est alors organisé au niveau départemental.

Logo MAF créé en 2007 représentant un coq, symbole de la France.

1985

Louis André DESQUAND MOF 1968 Imprimeur est élu Président de la SNMOF

1982

XVIème Exposition nationale du travail, 450 lauréats

1981

Roger Wieder MOF 1972 Graveur Président de la SnMOF

1979

XVème Exposition nationale du travail

Valérie Giscard D’Estaing récompense les lauréats du 15ème concours dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne

1976

Bragard crée le col bleu blanc rouge à la demande de Paul Bocuse

Paul Bocuse en veste Grand Chef Bragard ©Alexandre MARCHI

Paul Bocuse MOF Cuisine Gastronomie en 1961 part du constat que le port de la médaille est impossible en cuisine, il cherche donc un moyen de pouvoir afficher sa distinction de MOF. Après quelques échanges avec Gilles Bragard, Président fondateur de la marque de vêtements professionnels, la veste Grand Chef est commercialisée avec le col bleu blanc rouge qui deviendra, en plus de la médaille, le signe distinctif des Meilleurs Ouvriers de France. Il est aujourd’hui arboré par tous les métiers.

1976

XIVème Exposition nationale du travail, 404 lauréats

1975

Roland VEVAUD MOF 1955 Prothésiste Président de la SnMOF

1972

XIIIème Exposition nationale du travail, 418 lauréats

1968

XIIème Exposition nationale du travail, 413 lauréats

06 Mai 1965

La SnMOF reçoit le diplôme du “Prestige de la France”

Dans les salons du Club des Ingénieurs, avenue d’Iéna à Paris, Monsieur JALADON DE LA BARRE, Secrétaire Général du Comité du prestige de la France, remet à la Société nationale des MOF, le Diplôme du « Prestige de la France »

1965

XIème Exposition nationale du travail

Charles de Gaulle, Président de la République, glorifie les lauréats du 11ème concours.

1961

Xème Exposition nationale du travail, 475 lauréats

1961

Jean BARDON MOF 1927 Papetier Président de la SnMOF

1958

IXème Exposition nationale du travail, 475 lauréats

1955

VIIIème Exposition nationale du travail, 543 lauréats

1952

La Société nationale des MOF est reconnue d’utilité publique

La Société étant très centralisée, l’initiative est prise de créer des déléguées départementaux (40 dans un premier temps)

1952

VIIème Exposition nationale du travail : 398 lauréats

1949

Robert CANCET, MOF Ajusteur 1936 est élu président de la SnMOF

1949

Reprise des expositions avec une VIème exposition

Durant laquelle 346 concurrents seront proclamés.

1939
1945

Le concours est interrompu pendant la seconde guerre mondiale, le comité refuse d’exposer en Allemagne

1939

Vème exposition du travail – 308 lauréats

1936

IVème exposition nationale du travail - 312 lauréats

1935

Le ministre de l'éducation Nationale officialise le titre de MOF

Le ministre de l'éducation Nationale Alexandre MALLARMÉ, officialise le titre de MOF en le désignant "titre d'état".

Le libellé est le suivant :

Article 1 : Seuls les lauréats des Expositions Nationales du Travail passées et à venir ont droit au titre de « Un des Meilleurs Ouvriers de France »

Article 2 : Seuls les titulaires du diplôme « Un des Meilleurs Ouvriers de France » ont droit au port de l’insigne créée pour le concours organisé par la Direction Générale de l’Enseignement Technique, et qui est la propriété exclusive du Comité permanent des Expositions Nationales du Travail. Cet insigne, qui consiste en une médaille en bronze et émail portée au cou par une cravate aux couleurs nationales est remis à tous les lauréats, par le Comité, après chaque Exposition.

Article 3 : un insigne du même modèle en vermeil peut-être remis sur décision du bureau Permanent et à titre exceptionnel, à de personnalités françaises ou étrangères qui ont rendus d’éminents services aux Expositions nationales du Travail

Fait à Paris le 25 mai 1935

1933

IIIème exposition nationale du travail

Ouverture du concours à l’Indochine, l’Afrique Occidentale et l’Algérie ⇒ 257 Lauréats. Cette expo de 1933, fut inaugurée par A. Lebrun, Président de la République

1932

Création de la médaille officielle

La médaille officielle est créée par Albert LAGRIFFOUL, Prix de Rome de sculpture. Uniface ronde, 45 mm, avec quatre branches de croix dépassant légèrement.

Sur l’anvers : au centre et sur fond d’émail bleu, un personnage debout et de profil tient un compas avec la devise

JOIE – TRAVAIL. Il est entouré par l’inscription sur fond d’émail rouge L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE AUX MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE.

La bélière porte un anneau de Commandeur pour le port en sautoir.

17 Nov 1931

Paul DOUMER, Président de la République reçoit à l’Elysée la Société nationale des « Meilleurs Ouvriers de France »

23 Fév 1930

1ère Assemblée Générale délibérante de la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France

90 adhérents sur 425 diplômés – 132 métiers, le nombre d’adhérent passera à 251 en 1932

29 Sept 1929

Création de l'association loi 1901 appelée « Société des Meilleurs Ouvriers de France »

publiée au Journal Officiel G.-L. CASTELIN, MOF dessinateur 1927 est le premier Président national.
« Nous devons faire de notre association une grande famille, et nous considérer entre nous comme des frères, nous aider et nous soutenir dans toutes les circonstances de la vie ».
L’association regroupe exclusivement des lauréats du concours MOF.
Les buts de l’association tels que publiés dans les statuts sont les suivants :

  • Grouper les diplômés aux Expositions Nationales du Travail en une grande famille
  • Créer et maintenir entre ses sociétaires des liens de camaraderie et de solidarité, et faire fructifier chez eux l’idée d’élévation morale et d’amélioration matérielle par l’étude et le travail
  • Faciliter les expositions régionales et nationales en aidant le comité d’organisation des expositions du travail
  • Poursuivre la réalisation de tous les projets et idées pratiques intéressant le groupement.

G.L CASTELIN

07 Avr 1929

1ère réunion des Meilleurs Ouvriers de France à Clamart

A l’initiative de René PETIT, MOF Menuisier Ebénisterie 1927 regrettant qu’après la remise de leur diplôme, les lauréats des Expositions rejoignent leurs ateliers et retombent dans l’anonymat et l’oubli sans avoir le moyen, ni de se connaître mutuellement, ni de valoriser leur diplôme, lança un appel dans la presse de l’époque, demandant aux lauréats de se regrouper.

1927

2ème exposition nationale du travail – 373 lauréats

Diplôme décerné à Louis KERGUSTANT, l’un des lauréat de la première promotion MOF et Invitation à la remise des médailles

1925

1ère cérémonie officielle de remise du titre de Meilleur Ouvrier de France

Présidé par M. DE MORO-GAFFIERI, sous-secrétaire d’Etat à l’enseignement technique – 144 lauréats.
Lucien Klotz est promu secrétaire général des expositions.

1924

Première exposition nationale du Travail

rassemblant 200 exposants, sous l’égide des ministères du travail, de la culture et de la communication à l’Hôtel de ville de Paris du 18 au 24 novembre 1924 inaugurée par le Président de la République Gaston Doumergue.
1927: 2ème exposition nationale du travail – 373 lauréats

Alexandre Rotival, maroquinier devant son chef d’œuvre Lui ayant valu le titre MOF - Première exposition du Travail, 1924

21 Jan 1923

Approbation du principe d’un Comité d’Organisation d’une exposition nationale

par 120 présidents de chambres de commerce réunis sous la présidence de Monsieur Lucien Dior

1922

Soutien du ministère du commerce

Lucien Dior

Après avoir obtenu le soutien du gouvernement et de plusieurs confédérations de métier, Lucien Klotz parvient à obtenir l’accord de Lucien Dior, alors Ministre du Commerce « J’ai décidé de créer une " exposition annuelle de l’apprentissage" au cours de laquelle sera proclamé dans chaque profession, le " Premier Ouvrier de France " »

1913

Lucien Klotz émet l’idée d’une exposition du travail

Face à la crise de l’apprentissage, Lucien Klotz, critique d’Art et homme politique français souhaite redorer le blason des métiers manuels et propose l’idée d’une exposition nationale du travail « à laquelle pourraient prendre part - sous réserve d’admission par un jury dûment désigné - tous les travailleurs désireux d’affronter le jugement des compétences et celui du grand public »