A la découverte du métier

Le barman est chargé de la préparation et du service des boissons dans un bar, une boîte de nuit ou un restaurant. Il est très souvent en contact direct avec la clientèle et doit savoir créer une ambiance propre à son environnement de travail.

Le barman occupe un rôle central dans les établissements abritant un espace bar. Sa première mission est de préparer des boissons simples et d'élaborer des cocktails. Il peut être amené à prendre en charge le service et l'accueil de la clientèle lorsqu'il est seul en salle. En imposant son style et sa personnalité, il contribue à la création d'une atmosphère adaptée à son lieu de travail. Il est très souvent le dépositaire de l'identité de son établissement.

Rôle du barman

S'il opère souvent derrière le comptoir, le barman joue un rôle polyvalent. Sa fonction nécessite un profil complet.
Sous la direction du directeur d'établissement, il travaille souvent de manière autonome et va :

  • Préparer et nettoyer la salle et les tables avant son ouverture au public ;
  • S'occuper de l'entretien de ses outils de travail (percolateurs, réfrigérateurs...) ;
  • Assurer la plonge des verres avant, durant et après son service ;
  • Gérer le stock de boisson en passant les commandes auprès des fournisseurs et en s'occupant de leur réception et de leur rangement ;
  • Accueillir les clients, prendre leur commande et se charger de l'encaissement ;
  • Jouer un rôle de conseil auprès de la clientèle ;
  • Préparer les boissons et élaborer des cocktails ;
  • Créer des animations et une atmosphère autour de son bar.

Les débouchés

Un barman n'éprouve pas de difficultés particulières pour accéder à son premier poste. Bien au contraire : les centres de formation, syndicats et associations de barmans sont de formidables réseaux d'offres d'emploi laissant leur chance aux débutants. Pour réussir, il faudra savoir faire parler de soi, car le bouche-à-oreille joue un rôle souvent déterminant dans le recrutement.

Avec les années et l'expérience, un barman peut évoluer vers un poste de chef barman. Il pourra également s'installer à son compte s'il complète sa formation par un diplôme en gestion. Les possibilités d'évolution au sein d'un même établissement sont en revanche assez limitées.

MAF Barman 2016

De la transmission à l'excellence ! Découvrez comment Jérémy Bacquet s'est préparé au concours Un des Meilleurs Apprentis de France Barman, formé par un ancien lauréat de 2013, Elie Favreau. Merci à TF1 pour ce reportage si fidèle à la philosophie du concours.

Publiée par Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France sur Vendredi 6 janvier 2017

Formation

Le métier de barman est encore accessible à des candidats formés sur le tas. Toutefois, les recruteurs privilégient de plus en plus les titulaires d'un diplôme spécialisé. Deux niveaux de formation sont envisageables pour intégrer la profession :

  • Les filières CAP offrent un diplôme en deux années pour des élèves de niveau 3e. Le CAP restaurant et le CAP service en brasserie sont les plus appréciés par les professionnels du secteur. Pour les titulaires d'un autre CAP de l'hôtellerie-restauration, il est conseillé de compléter la formation initiale par une MC employé barman (mention complémentaire) qui s'obtient en une année ;
  • Les diplômes de niveau Bac sont également accessibles aux élèves de 3e. Le Bac pro commercialisation et services en restauration ainsi que le Bac techno hôtellerie permettent une formation en 3 ans.

Pour espérer évoluer dans les palaces ou dans les grands hôtels, le Brevet professionnel barman est un atout indéniable. Cependant, si le barman est parvenu à se faire un nom dans le secteur, sa personnalité suffira à lui ouvrir de nombreuses portes.

Témoignage

Jérémy BAQUET

MAF Barman 2016

Depuis ce challenge réussi en octobre 2016 du MAF BARMAN, de nombreuses opportunités se sont présentées à moi.

J’ai par exemple eu l’occasion de travailler sur des promotions de spiritueux via mes créations de cocktails avec différentes marques commerciales d'alcools. Aussi, mon travail créatif va consister à créer mon réseau.

Diverses expériences Parisiennes dans des bars à cocktails et une activité professionnelle en Australie, m’ont permis d' acquérir un savoir-faire et d’amorcer, à mon retour en France, mon nouvel objectif d’ici quelques temps : l'ouverture de mon bar à cocktails.

Actuellement, chef barman au Brach Paris (hôtel 5*) , je souhaite y laisser mon empreinte tant dans l’organisation du bar, que dans la gestion de l’équipe, et dans la création d'une carte pleine de nouvelles saveurs.

Ils sont Barman,
Meilleurs Ouvriers de France

Romain ILTIS

Suite à un BTS hôtellerie Restauration à Guebwiller, Romain se spécialisera dans la sommellerie au lycée Hôtelier de Strasbourg. Après une expérience en cuisine, notamment chez Alain Ducasse, il retourne vers la passion du vin dans le même établissement. Suivra un passage dans les Alpes, au Père Bises à Talloires puis au Chabichou à Courchevel, puis retourne en 2005 dans la vallée de Munster en Alsace à L'hôtel Verte Vallée d'où il démarre les concours. En 2012, il devient chef sommelier de l'Arsbourg à Baerenthal, alors 3 macarons Michelin. En 2015, il intègre le groupe Lalique et participe à l'ouverture de la Villa René Lalique puis au développement hôtelier du groupe. Sa vision 'le vin est partage et émotion qui doit être transmis'. Toujours en mouvement, il se veut ambassadeur des vins de sa région tout en étant un insatiable curieux sur la production et la diversité du vin dans le monde..
Découvrir ce MOF

L'annuaire MOF